L’agenda des Veilleurs et des Sentinelles (semaine du 9 au 15 mai)

Agenda en ligne – Pour me contacter : mariebethanie.lesalonbeige@yahoo.fr

Mardi 10 mai
  • Beauvais, devant l’hôtel de ville place Jeanne Hachette, 21h-22h
  • Bourges, de 21h à 22h à côté de la mairie 11 rue Jacques Rimbault
  • Châlons-en-Champagne – place Foch, sur les marches de l’Hôtel de Ville, de 20h30 à 21h30 : Sentinelles – Abolition de la GPA, esclavage des temps modernes
  • Cholet – place Travot, 21h-22h
  • Limoges – place d’Aine, de 21h00 à 22h00
  • D288a35e-a687-4d0b-832b-0806dde5c511Nantes – Sentinelles – 12h30 devant le Palais de Justice, face au mémorial de l’esclavage – En présence de Ludovine de La Rochère – Thème : la GPA est un nouvel esclavage qui asservit les femmes. Non à la GPA ! Evènement.
  • 13000159_1242568315789922_1175698151811280729_nParis – Les Sentinelles de Paris – 20h Place Vendôme – Thème : Abolition de la GPA, esclavage des temps modernes. Evènement Facebook. Communiqué en fin de post.
  • Reims – Place Royale à 20h.
Mercredi 11 mai
  • Bondy – place de la gare, 19h à 20h
  • Le Puy en Velay, Place Cadelade, de 19 à 20h
  • Saint-Amand-Montrond place Carré de 20h 30 à 22h : Veilleurs
Jeudi 12 mai
  • Châteauroux, place de la République, de 20h30 à 21h3
  • Montélimar – Sur les Allées Provençales de 20h30 à 21h30
  • Orléans – 140 ° veillée – Place du Martroi aux pieds de Jeanne,  de 20h30 à 21h30
Vendredi 13 mai
  • Bordeaux – Place Pey Berland 19h : Sentinelles 

*****************************************

Communiqué des Sentinelles de Paris pour la veillée du 10 mai :

« Les chaînes de l’esclavage

Le monument qui fait mémoire de l’abolition de l’esclavage place du général Catroux à Paris, c’est un ensemble de deux gigantesques fers d’esclaves rompus de cinq mètres de haut. Rompus, brisés, et c’est très bien ainsi. Ils marquent le refus d’une sociétés d’hommes où certains ont l’heur d’être sujets, d’autres le malheur d’être réduits à la condition d’objet. Objets de commerce, machines utilitaires …

Ne croyons pas que toutes les chaînes ont disparu : le proxénétisme existe encore. Et bien pire, certaines se recréent avec la Gestation Pour Autrui qui voit l’exploitation de la misère de femmes, priées de porter l’enfant qui deviendra l’objet d’une transaction commerciale. L’hypocrisie de nos lois n’échappera à personne, quand elles prohibent cette pratique de la GPA sur le sol national, mais facilitent le retour de ceux qui auront asservi pendant 9 mois une femme et reviendront avec un enfant acquis à l’étranger. Le paradoxe est frappant : il existe 2 lois Taubira : l’une fait mémoire de l’esclavage, l’autre permet qu’on le rétablisse.

Parce que cet ordre du monde est profondément révoltant, parce que l’instrumentalisation des personnes est moralement inacceptable, les Sentinelles veillent contre la GPA depuis qu’elles existent et elles continueront aussi longtemps que nécessaire. Au soir du 10 mai prochain, jour où l’abolition de l’esclavage sera fêtée, elles s’éloigneront les unes des autres sur la place Vendôme (et oui, les Sentinelles ne se réunissent pas, elles se tiennent à distance). Elles témoigneront ainsi de leur refus de laisser la loi du plus fort enchaîner la plus faible, et de réduire l’enfant à un objet de commerce. Comme à leur habitude, elles seront calmes, déterminées, silencieuses et bienveillantes.

Vous qui veillez déjà, vous êtes bien sûr invités ; Vous qui ne veillez pas encore, n’hésitez pas, vous pouvez les rejoindre. S’inscrire sur l’événement facebook au bout du lien n’est pas obligatoire. Pour les néophytes, en moins de  deux minutes, vous aurez compris comment veiller avec elles, mais si vous êtes vraiment anxieux de manquer de méthode, alors lisez la description du mode opératoire.

A très bientôt

Des Sentinelles »

Publicités
Cet article a été publié dans Annonce, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.