Invitation cet été 2018 pour les 20/35 ans chez les Dominicains ! Alpes, Bretagne et Lyon !

Logo_TDSession_2018.png

Cet été, de jeunes sœurs et frères dominicains invitent les 20-35 ans à des initiations à la théologie. Deux séjours d’une semaine :

  • 22 au 28 juillet 2018, à Chalais, dans les Alpes,
  • et du 5 au 11 août 2018, à Belle-Ile-en-Mer, en Bretagne.
  • Et une université d’été d’un week-end, du 24 au 26 août, à la Tourette, près de Lyon.

Pour chaque proposition, une équipe vous introduit à différentes disciplines théologiques, à différentes manières de se poser des questions sur Dieu.

 
sur Facebook
Publicités
Publié dans Annonce, Célibataire, Formation, Rencontre | 1 commentaire

Des nouvelles d’Una Voce

Una Voce, association fondée en 1964, poursuit son travail pour maintenir le chant grégorien et le faire redécouvrir dans les paroisses (quel que soit la forme du rite romain). Sur le site d’Una Voce on pourra ainsi retrouver des ressources comme un annuaire des choeurs grégoriens, le propre grégorien du dimanche (en première page) ou une belle boutique en ligne.

Chers amis d’Una Voce,

Ce n’est pas nous qui le disons. C’est un auteur de langue anglaise, Robert Royal, traduit sur le site très modéré de l’hebdomadaire France catholique (à la date du 21 avril). Quel malin génie pousse notre pape François, dans sa troisième Exhortation apostolique au beau titre latin (Gaudete et exsultate), à entretenir des polémiques sur « le pélagianisme ou le gnosticisme actuels », à décrire, dit Robert Royal, « des problèmes qui n’existent plus beaucoup », comme le souci trop grand de la liturgie ou du dogme, opposé au service d’autrui ?

Fort heureusement, l’Exhortation rappelle ailleurs l’existence du diable, et les tentations constantes de la calomnie et des vaines querelles ! Elle rappelle aussi ce qu’on appelait le devoir d’état : que chacun témoigne « dans ses occupations quotidiennes, là où il se trouve », et y voie un chemin de sainteté.

Nos « occupations quotidiennes », à Una Voce, parlons-en. Vous avez pu constater, chers lecteurs, que l’association « se remue » : renouvellement constant de notre Conseil d’Administration, changement de local et donc d’adresse (mais l’ancienne fonctionne encore pour les distraits).

En avril, cinq d’entre nous se sont déplacés à Solesmes pour participer aux IIe Rencontres grégoriennes qui ont duré trois jours, occasion de rencontres fructueuses. Mais vous lirez nos réactions dans le dernier numéro que nous vous invitons à découvrir, si vous n’êtes pas encore abonnés, en nous demandant un spécimen gratuit.

Nous serons présents à la Fête de la Courtoisie, qui se tiendra à Paris, dimanche 10 juin 2018, de 11 heures à 19 heures, à l’Espace Champerret – 6 rue Jean Œstreicher, dans le XVIIe. J’aurai l’occasion, avec deux proches collaborateurs, de répondre à vos questions et de vous présenter notre association.

Ne perdons pas de vue le but de notre action. Mettre à la portée de tous des cérémonies, un chant et une prière liturgiques qui puissent nourrir notre Foi, notre Espérance et notre Charité.

À très bientôt et merci pour votre aide, votre soutien, vos prières.

In Christo Rege.
Patrick Banken

Nous avons le plaisir de vous annoncer que nous disposons d’un nouveau local qui, pas plus que le précédent, ne pourra être ouvert à la …clientèle.
Vos achats sont à effectuer par correspondance ou sur la Boutique en ligne unavoce.fr
Voici la nouvelle adresse postale : Una Voce – 45 avenue Aristide-Briand – 92120 MONTROUGE

Publié dans Annonce, Rencontre

Retraites de Saint Ignace en juillet

Retraites en silence de 5 jours, selon la méthode des exercices spirituels de Saint Ignace de Loyola :

  • pour tous (à partir de 17 ans), du mardi 3 (10h) au samedi 7 juillet (17h) à Ars (Ain);
  • pour hommes et jeunes gens (à partir de 17 ans), du mardi 24 (10h) au samedi 28 juillet (16h), à l’abbaye Notre Dame de Fontgombault (Indre)

Fontgombault

Prêchées par les abbés Laurent Spriet et Gérald de Servigny.

Renseignements et inscription : Abbé G. de Servigny, TEL. : 06 67 23 27 72, courriel : retraite.st.ignace@wanadoo.fr

https://retraitestignace.wordpress.com/

Publié dans Annonce, Retraite

Fin juin – début juillet : pèlerinage au Mexique

Image | Publié le par

4 & 5 août : le cardinal Sarah à Kergonan pour Humanae Vitae

Capture d’écran 2018-05-24 à 21.07.50

Image | Publié le par

Forum Jésus le Messie 26 et 27 mai 2018 à Paris

S’il est un sujet omniprésent de nos jours, dans notre société, c’est bien celui de l’islam. Et si vous voulez l’ignorer, il se rappelle régulièrement à vous par ses dérives et manifestations extrêmes.

Capture d’écran 2018-05-25 à 17.53.43

Alors quelle attitude avoir ?

Beaucoup parmi nous se dépensent, sans faire de bruit et se forment pour connaître les musulmans, étudier leurs textes sacrés et pouvoir ainsi discuter avec eux, leur parler et leur annoncer la bonne nouvelle de l’Évangile. D’autres  essaient de les accueillir ( surtout les convertis qui doivent bien souvent se cacher) et de les aider.

Toutes ces initiatives pertinentes et généreuses dans les domaines intellectuels, théologiques et humains, vous pourrez les découvrir au Forum « Jésus le Messie » qui se déroulera les 26 et 27 mai dans la crypte de Notre Dame de Grâce de Passy. Les intervenants y seront nombreux et tous passionnants. Je vous laisse découvrir le programme ci-dessous. Si vous êtes intéressés, n’oubliez pas de vous inscrire.

L’inscription est obligatoire et gratuite. Vous pouvez vous restaurer sur place.

Les musulmans sont de plus en plus présents en France, il est de notre devoir de leur parler de Jésus le Messie. Si nous chrétiens, ne le faisons pas, qui le fera ?

Publié dans Annonce, Manisfestation

Pélerinage Saint-Jaques de Compostelle : le guide pour ne pas se faire avoir

Pélerinage Saint-Jaques de Compostelle : le guide pour ne pas se faire avoir
Pixabay

Face à l’afflux des randonneurs effectuant le pélerinage jusqu’en Espagne, hôtels et commerces se sont multipliés comme des petits pains.

Depuis le Moyen Âge, Compostelle est l’un des plus importants pèlerinages pour les catholiques. Mais, ces dernières années, de nombreux adeptes de la marche à pied ont rejoint les croyants sur le chemin qui va jusqu’en Galice, empruntant le plus connu des itinéraires qui y mènent, le sentier de grande randonnée 65 (GR65), principalement le segment du Puy-en-Velay (Haute-Loire) à Conques (Aveyron). Ils étaient ainsi 280.000 en 2017, contre 25.500 dix ans plus tôt. Car la foi n’est plus la seule motivation. Une évolution que confirme Sébastien Pénari, chargé de la mise en valeur de cet itinéraire au sein de l’Association de coopération inter-régionale, créée à l’initiative de la région Midi-Pyrénées : « En 2003, nous avons réalisé une étude qui montrait que 19% des jacquets, le nom donné aux pèlerins, marchaient pour une raison sportive uniquement. »

L’expérience mystique s’étant transformée en un tourisme de masse, l’accueil des pélerins, qui était une activité quasi bénévole – organisée par des congrégations religieuses ou des associations de croyants – s’est mué en business. Pour les repas : dans les estaminets qui jalonnent le GR65, il faut compter entre 20 et 30 euros par jour pour une cuisine souvent plus roborative que gastronomique, un comble dans le Sud-Ouest ! Pour le logement, c’est encore plus compliqué…. Si les « donativos », ces gîtes où la participation est libre, existent toujours, ils sont victimes de leur succès.

>> À lire aussi – Tourisme durable : attention aux fausses promesses !

Du fait de l’affluence sans cesse croissante, des villageois sont devenus aubergistes, mais en période estivale, certains ne sont pas loin des Thénardier. « A l’été 2016, j’ai parcouru avec une amie toute la partie française du chemin entre le Puy et Saint-Jean-Pied-de-Port, dans les Pyrénées-Atlantiques. C’était blindé partout. On s’y était pris à la dernière minute… Si on a pu dormir chez des religieuses pour une quinzaine d’euros, il arrivait qu’on se retrouve dans des “trucs” à quatre lits qu’il était difficile d’appeler gîtes pour 40 euros », raconte Déborah, cadre dans l’immobilier. Au total, les jacquets génèrent aujourd’hui en France un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros par an.

>> En vidéo – Les abbayes, des PME presque comme les autres

Chemin de Compostelle : 1.530 km, 60 jours et 1.800 euros dépensés

Pour illustrer le business autour du célèbre pélerinage, nous avons imaginé un jeu de l’oie du pélerin. 17 étapes où le randonneur transpire et dépense… beaucoup d’euros.

Départ : Le Puy-en-Velay, vous achetez votre “credencial” pour une dizaine d’euros. C’est un carnet que les pèlerins font tamponner à chaque arrêt dans des monastères ou des sites religieux.

Case 1 : Demi-tour. La cathédrale refuse de tamponner votre credencial : seuls trois carnets sont officiels, le vôtre est une contrefaçon !

Case 2 : Votre sésame (authentique) vous permet désormais de dormir dans les lieux réservés aux pèlerins.

Case 3 : Marche. En moyenne, un jacquet marche 7 heures et parcourt 26 kilomètres par jour.

Case 4 : Vous chassez les punaises de lit à l’aide du répulsif que vous avez acheté à l’office du tourisme du Puy.

Case 5 : Nuit au “donativo”, un hébergement tenu par des congrégations ou des associations. L’usage est de verser une participation de 7 euros environ par personne. Les dortoirs, non mixtes, sont spartiates.

Case 6 : Le faux “donativo”. Certains gîtes se présentent comme “donativo” et réclament jusqu’à 25 euros la nuit.

Case 7 : Détour. Un panneau a été déplacé pour vous faire passer par un hôtel.

Case 8 : A Conques (Aveyron), en été, le plat du jour est à 17 euros, comme à Paris.

Case 9 : Achat d’une coquille Saint-Jacques, à accrocher au sac à dos, au prix de 10 euros.

Case 10 : Une entreprise, par exemple La Malle postale, transporte votre sac à la prochaine étape pour 8 euros.

Case 11 : Nuit de repos dans un hôtel deux-étoiles (70 euros).

Case 12 : A éviter. À Sus (Pyrénées-Atlantiques), Tabitha’s Place accueille les pèlerins. Cette église américaine a été classée comme secte.

Case 13 : Sécurité. Les vols sont rarissimes. Mais chaque année, en moyenne, une plainte est déposée pour viol ou agression sexuelle sur le chemin.

Case 14 : Balisage plus clair du parcours espagnol, rénové aux frais de l’Union européenne.

Case 15 : En Espagne, les hébergements sont plus nombreux : environ 450 “donativos”, auberges ou congrégations, à 10 euros la nuit.

Arrivée : Vous avez parcouru au moins les 100 derniers kilomètres du chemin à pied ou à cheval, ou les 200 derniers kilomètres à vélo, vous recevez un certificat, la Compostela.

Publié dans Annonce, Pélerinage